STORY


Kazan, 21 avril 2016. Finale des Championnats d’Europe des -66 kg. Vazha Margvelashvili, après avoir éliminé le champion olympique 2012, le Russe Galstyan, et le Biélorusse Shershan, est opposé au Britannique Oates. Pour son premier Euro Senior, le Géorgien fait fort.
Et, lors de cette finale, il va même être anobli par ses pairs. Rapidement blessé au poignet, -l’arbitre lui a même demandé s’il pouvait continuer-, Vazha Margvelashvili serre les dents, surmonte la douleur et adapte sa technique à son handicap. Au bout de cinq longues minutes, il finit par passer un magnifique Haraï Goshi ! Il a 22 ans, il est champion d’Europe !
Vazha, médaillé d’argent continental chez les Juniors en 2012, remporte en Russie son premier titre international, son deuxième succès chez les Seniors, un mois après sa victoire au Grand-Prix de Tbilissi.
Attaquant né, Vazha Margvelashvili a vu le jour le 3 octobre 1993 à Gori, au centre de la Géorgie. Il commence le Judo à 11 ans dans le club local. Ses partenaires en herbe ? Ses futurs coéquipiers en équipe nationale : Beka Gviniashvili, vainqueur du Masters 2015 à seulement 19 ans, et le champion olympique 2012, Lasha Shavdatuashvili, le seul Judoka que Vazha dit craindre.
Non qualifié pour les JO de Rio, le Géorgien multiplie les podiums sur l’IJF World Tour, se classe 3e au Grand Slam de Paris en février 2017, puis remporte le Grand-Prix de Düsseldorf dans la foulée. En avril, il conquiert un deuxième titre européen par équipe mais ne parvient pas à conserver le sien. En août, pour ses premiers Championnats du monde Seniors, Vazha Margvelashvili fait sensation en s’offrant le scalp du Coréen An Baul, champion du monde 2015 et vice-champion olympique en titre, en ¼ de finale. En ½ finale, il s’incline contre la nouvelle pépite du Judo japonais, Hifumi Abe, 20 ans, invaincu depuis 2015. « Je vais travailler encore plus dur pour le battre, sur la stratégie et, surtout, sur le physique », assurait le Géorgien à Budapest, après avoir remporté une belle médaille de bronze. On ne doute pas de la parole du membre de la Team Adidas. L’avenir s’annonce passionnant !