STORY


Il est certainement le meilleur Karatéka de tous les temps. En tout cas, son palmarès plaide en cette faveur. Né le 4 mars 1985 à Sunqayit (Azerbaïdjan), Rafaël Aghayev a conquis 4 titres de champion du monde (2006 en -70 kg, 2008 en -70 kg et Open, 2010 en -75 kg), record du genre chez les hommes, et a été sacré champion d’Europe à 8 reprises entre 2004 et 2015.

Petit (1,68 m), trapu, il se sert de sa taille comme une arme. Physiquement, c’est un roc. Mentalement, c’est du béton. Techniquement, c’est de la bombe. Rafaël Aghayev n’a guère de failles. Il a aussi cette propension à déplacer les foules, à concentrer l’attention. Quand il combat, tous les regards convergent.

 

Au-delà de son immense palmarès, auquel il convient d’ajouter sa victoire aux 1ers Jeux Européens de l’histoire en juin 2015, le lutin du Caucase a aussi créé un style.
Il aime à provoquer, limite en snobant, agripper, coller, sourire tout en piquant, bref, chambrer. Même si, avec l’âge, il est devenu plus sage.

 

 

Rafael-Aghayev

VIDEOS