Hisayoshi Harasawa

Hisayoshi Harasawa

Hisayoshi Harasawa, c’est l’homme qui est entraîné et forgé pour battre le Dieu. C’est le combattant japonais qui a déjà taquiné Teddy Riner en finale des Jeux olympiques de Rio en 2016, leur unique affrontement à ce jour. Pour mieux le dominer à Tokyo en 2020 ?

A 26 ans, l’ancien étudiant de l’Université Nichidaï est devenu l’incontestable n°1 des poids lourds japonais. Il sera le titulaire de l’équipe nationale en -100 kg aux prochains Mondiaux de Tokyo (25-31 août).

Une ascension commencée en 2013, par une médaille de bronze au Grand Slam de Tokyo, suivie par une autre à Tuymen en 2014. Il ne sort pas énormément à l’internationale mais, à chaque fois, il fait mouche. De novembre 2014 à février 2016, il enchaîne 34 victoires et 5 succès d’affilée sur l’IJF World Tour (dont Tokyo et 2 fois Paris).

A Rio, en finale des Jeux, il bouscule Teddy Riner comme celui-ci ne l’a plus été depuis Pékin 2008. Mais cela ne suffira pas, pour cette fois-ci en tout cas. Cette défaite lui fait mal. Il connaît une année 2017 compliquée avant de rebondir en 2018, notamment avec sa 3e place aux Championnats du monde. A une bonne année des JO de Tokyo, Hisayoshi Harasawa a repris son élan. Finaliste à Paris, vainqueur à Düsseldorf, il a empoché son 4e titre de champion du Japon début avril (2 en +100 kg, 2 en Open). Il monte en puissance…

Par Ludovic Mauchien