STORY


Le 7 août 2016 restera à jamais gravé dans la mémoire du judo italien et, surtout, dans celle de Fabio Basile. A Rio, dans la Carioca Arena, le jeune judoka piémontais, 21 ans à l’époque, remportait la quatrième médaille d’or olympique de l’histoire du judo transalpin.

Tombeur en ¼ de finale du Mongol Davaadorj, double champion d’Asie, Fabio Basile a réussi l’exploit de venir à bout du grandissime favori en finale, le Coréen An Baul, alors champion du monde en titre, lui infligeant un Ippon au bout de 83 secondes. Il est sacré champion olympique des -66 kg !

Fabio Basile n’en était pas à son coup d’essai avant de réaliser ce coup de maître. En 2010, il se classait 2e des championnats d’Europe des -17 ans et 3e des championnats du monde des -20 ans (-60 kg). Puis, en 2013, il finit 3e des Jeux Méditerranéens.

Monté en -66 kg, Fabio Basile va remporter son premier titre international majeur en devenant champion d’Europe des -23 ans en 2015 (surclassé, il avait fini 3e en 2012). En 2016, dans sa montée en puissance vers les JO de Rio, il gagne l’Open de Casablanca, parvient en finale du Grand-Prix de Tbilissi et, surtout, glane la médaille de bronze aux Championnats d’Europe Senior.

Après son sacre olympique, Fabio Basile devient une star en Italie. Il participe notamment à la version transalpine de « Danse avec les stars » en 2017, qu’il finit à la 2e place. Absent des Championnats d’Europe, l’Italien retrouve le Coréen aux Mondiaux de Budapest fin août mais An Baul prend sa revanche de Rio et le domine de justesse en 16e de finale. Mais l’histoire est loin d’être finie…

PHOTOS


FAVORITES PRODUCTS