Axel Clerget

Axel Clerget, team adidas

Son père est 7e Dan, ancien de l’équipe de France et professeur. Sa mère est 3e Dan, sa sœur 4e Dan et son frère cadet 3e Dan. Axel n’avait pas le choix ! Il était obligé de tomber dedans ! Il le fait avec brio très rapidement. En 2006, à 19 ans, vainqueur la Coupe d’Europe U20 et sacré champion de France, il intègre l’INSEP avec la « génération dorée » (Riner, Legrand, Maret…).

En 2007, Axel Clerget dispute son 1er tournoi avec l’équipe de France Senior. En 2009, il est le n°1 français des -81 kg. En 2011, il remporte sa 1ère victoire chez les Seniors avec la Coupe du monde à Liverpool.

Non sélectionné aux JO 2012, il décide de passer en -90 kg. Sa 1ère compétition dans sa nouvelle catégorie de poids, il va la gagner (Coupe d’Europe à Boras). Il remporte également la médaille de bronze aux Jeux Méditerranéens en 2013.

Blessé en 2014, il revient plus fort en 2015. Il devient champion de France par équipe sous la houlette de Stéphane Auduc à Sucy et, surtout, il accroche deux Coupes d’Europe et une Coupe du Monde (Minsk). Mais il doit attendre 2016 pour connaître les joies de sa 1ère victoire sur l’IJF World Tour, le Grand-Prix d’Almaty.

Il enchaîne par une ½ finale au Masters et deux finales perdues à Abu Dhabi et à Tokyo contre le Serbe Kukolj, une victoire en Coupe du Monde puis deux autres finales perdues en 2017 à Paris et aux Championnats d’Europe (à nouveau face à Kukolj).

En 2018, 3e à Paris et à Zagreb, il aborde les Championnats du monde de Bakou en pleine forme. Axel Clerget va remporter la médaille de bronze des -90 kg en dominant notamment le Coréen Gwak et le Russe Khalmurzaev avant de s’incliner en ½ finale face au Cubain Silva Morales.

Depuis, sur sa route vers Tokyo 2020, son ultime objectif, il a décroché un nouveau succès sur l’IJF World Tour au Grand-Prix de Tel Aviv en janvier 2019. De bon augure…

 

Par Ludovic Mauchien