STORY


Son palmarès est aussi enchanteur que son humour et sa volubilité ! Imaginez un peu… Depuis 2007, année de sa 1ère victoire chez les Juniors, Audrey Tcheuméo a remporté 25 (!) médailles d’or dans les compétitions internationales, auxquelles il convient d’ajouter 24 podiums. Et, en plus, souvent avec la manière. Car « Tchoum », c’est Madame Ippon. Heureusement pour ses adversaires qu’elle n’a commencé le Judo qu’à 14 ans !

Malheureusement pour elles, elle était faite pour être une championne. Née le 20 avril 1990 à Bondy (93), elle est la fille d’un ancien footballeur professionnel, international camerounais dans les années 80. Sa mère était internationale en handball. Sa demi-sœur, Antoinette Djimou, a été championne d’Europe de pentathlon en 2011.

Audrey Tcheuméo a fait mieux ! Elle a accumulé 7 titres de championne d’Europe (2 en Juniors, 1 en U23 et 4 en Seniors, dont 2016 et 2017), 1 titre de championne du monde en 2011 (2e en 2014, 3e en 2013), 10 victoires dans le World Tour (6 Grand-Prix, 4 Grand Slam dont Paris en 2017) et 2 médailles olympiques.

3e à Londres en 2012, la Française gagne un rang et remporte l’argent aux Jeux de Rio en 2016 (U78 kg), s’inclinant en finale face à l’Américaine Harrison. Le titre olympique est le seul qui lui a échappé pour le moment. Aux JO de 2020, à Tokyo, la membre de la Team Adidas aura 30 ans, l’âge de la plénitude. 3e en 2012, 2e en 2016, 1ère en 2020 ? Une certaine logique serait respectée. Celle de son immense talent qui mérite d’être paré d’or olympique.

PHOTOS


VIDEOS


FAVORITES PRODUCTS