STORY


Il est encore à polir mais Walide Khyar est un diamant qui brille déjà de mille éclats. Né le 9 juin 1995 à Bondy (93), le Français est à l’image de son Judo : joyeux et ouvert, souriant et joueur. Il est surtout pétri de talent et beaucoup en ont d’ores-et-déjà fait les frais. Rappel des faits.

Janvier 2016. Walide Khyar est un jeune Judoka à qui l’on promet un très bel avenir. Mais lui préfère vivre intensément le présent. Champion d’Europe Juniors (3e en 2014) et médaillé de bronze aux Championnats du monde en 2015, il pointe au-delà de la 50e place mondiale. En France, il est considéré comme le n°3 de sa catégorie (les -60 kg).

En 6 mois, il va mettre tout le monde d’accord ! 3e du Grand Slam de Paris en février, après un 1er podium à Qingdao fin 2015, il s’octroie la sélection pour les Championnats d’Europe en avril à Kazan. Bilan ? Il explose tout ! En finale, il se paie même le luxe de dominer l’Azerbaïdjanais Safarov sur Ippon en sortant Ura-Nage alors qu’il était mené. Walide Khyar est champion d’Europe Seniors à seulement 20 ans ! Dans la foulée, il parvient en ½ finale du Masters. Fin mai, il apparaît dans le Top 20 mondial et, par là-même, se qualifie pour les JO de Rio !

Mais aux Jeux, en août, son Judo fougueux et offensif le trahit. Alors qu’il mène face au Brésilien Kitadaï à quelques secondes du terme, il lance une attaque comme il les aime. Il est contré ! Ses 1ers Jeux Olympiques se terminent au 2e tour. Mais le membre de la Team adidas ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. En 2020, à Tokyo, il aura 25 ans. Il aura aussi l’expérience des JO, un atout énorme dans sa manche…

FAVORITES PRODUCTS