KARATE – Johanna Kneer : « Très concentrée et pleine d’énergie »

Karaté – Open de Paris Premier League

KARATE - Johanna Kneer : « Focused and full of energy »

A tout juste 21 ans (depuis le 25 décembre), Johanna Kneer voit grand. Championne du monde Cadette en 2013, championne d’Europe U21 et 3e de l’Euro Seniors en 2016, l’Allemande a depuis rempli sa besace en Karate 1 avec 5 podiums dont 2 victoires (Toledo 2017, Rotterdam 2018). Eliminée au 2e tour des Mondiaux de Madrid en novembre, Johanna Kneer (-68 kg) est repartie de plus belle à l’entraînement. Objectif Tokyo !

 

Par Ludovic Mauchien

 

Qu’as-tu retenu des Championnats du monde de Madrid ?

Le résultat de ces Mondiaux n’étaient pas celui que je souhaitais. Dès le deuxième tour, mon rêve de médaille mondiale s’est envolé. Comme toujours, On apprend de ses erreurs et on essaie de faire mieux ensuite.

 

Que s’est-il passé ?

Que s’est-il passé ?… C’est la question principale !!! Je n’ai pas fait une grossière erreur. Mais il y avait 2 ou 3 petits facteurs que je n’étais peut-être pas en mesure de gérer comme d’habitude.

 

Qu’as-tu fait depuis ?

J’ai analysé les Championnats du monde avec mes entraîneurs, le négatif comme le positif. Après le tournoi de Série A à Shanghai, j’ai pris une petite pause pour Noël. Et, à partir du nouvel an, je me suis entraînée de manière très concentrée et pleine d’énergie pour les tournois à venir.

 

La saison va être très longue. Comment vas-tu gérer ta préparation ?

Oui, la saison sera très longue, comme l’année dernière. La chose la plus importante sera d’avoir des plages de récupération suffisantes pour notre corps entre les tournois. C’est seulement de cette façon qu’il sera possible de s’entraîner au plus haut niveau et d’être performant à chaque tournoi.

 

Quel est ton état d’esprit en ce début d’année 2019 ?

Je suis heureuse et impatiente de participer aux compétitions de l’année. Tokyo 2020 se rapproche enfin. Je suis prête et très heureuse. Je suis prête à donner plus qu’avant et je veux aussi remporter de nombreuses médailles. Je tiens également à toujours conserver ma joie de faire du Karaté et, bien sûr, rester en bonne santé.

 

Comment regardes-tu cet Open de Paris Premier League ?

Gagner un tournoi de Premier League est toujours un objectif pour moi. J’aime l’ambiance de la Premier League parisienne qu’il y a chaque année. En vue des Jeux olympiques, c’est bien sûr une nouvelle étape que l’on franchit.