JUDO – Abu Dhabi 2018 : les Géorgiens frappent fort !

Judo - Abu Dhabi 2018

JUDO - Abu Dhabi 2018 : les Géorgiens frappent fort !

Avec 3 victoires, dont la toute première en Grand Slam de Lasha Shavdatuashvili (-73 kg), la Géorgie s’est illustrée au Grand Slam d’Abu Dhabi (27-29 octobre), tout comme les Israéliens avec les victoires de Sagi Muki (-81 kg) et Peter Paltchik (-100 kg). Le Russe Mikhail Igolnikov (-90 kg) remporte son 2e Grand Slam de l’année.

 

Par Ludovic Mauchien

 

Le spectacle était au rendez-vous à Abu Dhabu pour l’avant-dernier Grand Slam de l’année. Deux petits mois après les Championnats du monde, l’heure de la revanche avait sonné pour les déçus de Bakou, à commencer par les Géorgiens.

Lasha Shavdatuashvili (-73 kg), le double médaillé olympique, 7e en Azerbaïdjan, a remporté le 1er Grand Slam de sa carrière en se jouant du récent vainqueur de Cancun, le Suédois Macias (Ippon) en ½ finale puis du Kosovar Gjakova en finale (Waza).

Son compatriote et ami d’enfance, Vazha Margvelashvili l’a imité en s’octroyant l’or en -66 kg. Il a disposé du Russe Shamilov en ½ finale avant de dominer le Kazak vice-champion du monde Serikzhanov en finale (Seoi Otoshi au Golden score). La 3 » victoire géorgienne étant l’œuvre de Papinashvili en -60 kg.

L’équipe d’Israël n’a pas fait le voyage pour rien non plus. Le champion d’Europe en titre des -81 kg, Sagi Muki s’est adjugé son 2e Grand Slam de l’année. Il s’est défait par Ippon du Néerlandais Frank De Wit (futur 3e de l’épreuve) en ½ finale avant de s’imposer en finale face à l’ancien champion du monde Juniors, le Belge Matthias Casse Golden score).

En -100 kg, Peter Paltchik ouvre lui aussi son compteur de médailles d’or en Grand Slam. 3e aux Championnats d’Europe, il s’est offert le scalp de l’Allemand Frey en ½ finale au bout de 3 minutes de Golden score puis celui du vice-champion olympique, l’Azerbaïdjanais Gasimov (Waza au Golden score).

Avec les 3e places de Baruch Shmailov (-66 kg), Gili Cohen (-52 kg) et Timma Nelson-Levy (-57 kg), sans oublier la ½ finale d’Or Sasson (+100 kg), battu par Krpalek et finalement 5e, les Israéliens étaient en grand forme.

Il y en un aussi qui s’est largement montré à son avantage, c’est le champion d’Europe russe Mikhail Igolnikov (-90 kg). Passé à côté de son tournoi à Bakou, il s’est défait de Mehdiyev en ½ finale puis du Hongrois Toth en finale