Karate – Burak Uygur « Etre n°1 mondial, c’est bon pour la motivation »
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp
Karate - Burak Uygur « Etre n°1 mondial, c’est bon pour la motivation »

Qu’est-ce que cela fait d’être n°1 mondial ? Que ressens-tu ?

C’est une bonne chose pour la motivation. C’est plus facile de se motiver quand on est n°1 mondial. Mais ce n’est pas la finalité de l’être aujourd’hui. Mon objectif est d’être le n°1 du classement olympique dans quelques mois. Mais être classé au 1er rang mondial aujourd’hui, est un plaisir. C’est un bon sentiment. Cela signifie que les choses vont bien pour moi.

 

Quelles sont tes ambitions sur ces Championnats d’Europe ?

Je veux conserver mon titre. Je souhaite remporter deux médailles d’or à ces championnats vu que je suis également sélectionné dans l’équipe. J’espère que mes coéquipiers et moi y parviendrons.

 

Tu es le champion d’Europe en titre. Est-ce que ça te rajoute une pression supplémentaire ?

Cela n’a pas d’importance. La pression est seulement dans notre coeur. Il s’agit de notre caractère, est-on un champion ou non… Je fais confiance à ma personnalité, à mon caractère. Je peux dire que cela ajoute de la pression à mes adversaires, pas à moi.

 

Considères-tu ce championnat d’Europe comme une étape ou comme un objectif principal ?

Cette année, je pense que le championnat d’Europe est une compétition très différente des autres éditions passées. Mais les entraînements, le mental, la psychologie… Tout a été pétri et mélangé pour ces championnats et pour la première grande étape olympique que sera la Premier League de Berlin (14-16 septembre). Je considère donc ces championnats d’Europe comme étant à 50% une étape et à 50% un objectif principal.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

RELATED ARTICLES

PLUS D’INFOS