Judo – Henk Grol : « Je suis maintenant plus fort physiquement »
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp
Judo - Henk Grol : « Je suis maintenant plus fort physiquement »

Vainqueur du Roumain Simionescu puis du Biélorusse Vakhaviak, Henk Grol retrouvait en ¼ de finale son meilleur ennemi, le Tchèque Krpalek, champion du monde en 2014 et champion olympique en 2016 (-100 kg), trois ans après leur dernier affrontement en -100 kg.

Cette fois-ci, le Tchèque a pris le meilleur après un rugueux affrontement tête contre tête, tels deux taureaux. Krpalek lançait O Soto Gari et se voyait déclaré vainqueur au bout de 6 minutes de combat. En repêchages, Henk Grol s’est défait du Polonais Sarnacki et du tenant du titre géorgien, Guram Tushishvili (disqualification).

 

Quel goût a cette médaille de bronze dans ta nouvelle catégorie ?

« Je suis heureux bien sûr. Je voulais gagner mais je me suis bien battu avec Krpalek et, cette fois, j’ai perdu. La prochaine fois, nous verrons… J’ai fait mon premier vrai tournoi de l’année il y a seulement un mois. Je me suis blessé avant les Mondiaux (en août dernier). J’ai donc décidé de tenter l’aventure en poids lourds. J’ai tout de même combattu au Maroc pour les Championnats du monde Open avec une seule jambe.

 

Comment te sens-tu désormais ?

Maintenant, je suis en pleine forme. Je veux juste combattre des « gros » gabarits, faire des tournois, m’habituer au stress et à la puissance physique des « gros ». Parfois, j’ai fait du Judo, parfois de la tactique. Si j’arrive à additionner ces deux éléments en même temps, j’ai une bonne chance de réaliser un très beau championnat d’ici la fin de ma carrière.

 

Est-ce différent d’affronter Krpalek en poids lourds ?

Non, c’est pareil. Je suis maintenant plus fort physiquement. Je pensais qu’il serait très puissant mais les 3-4 premières minutes, je me sentais très bien. Je l’ai presque projeté. Il était très près d’avoir un Shido parce qu’il s’échappait. Il est vraiment intelligent. Je me devais de rester debout quand il faisait ça. Krpalek est un champion. C’est un vrai combattant. Il est probablement le gars qui a la meilleure condition physique en poids lourd. Donc, si vous allez au Golden Score contre lui, vous devez aller au combat.

 

Tu as aussi battu Tushishvili pour la médaille de bronze…

J’ai cru que je l’avais projeté mais il est resté debout. Si vous survivez aux deux premières minutes, vous avez de bonnes chances de le battre. Et je suis assez en forme pour le faire pendant 3-4-5 minutes. J’ai vraiment apprécié de l’affronter parce que c’était un bon tournoi pour moi. Je me sentais en forme. C’est une bonne chose de l’avoir battu avant les Mondiaux.

 

 

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

RELATED ARTICLES

PLUS D’INFOS