Judo – Audrey Tcheuméo : « Ca fait bizarre de perdre comme ça »

Judo : Médaillée d’argent des Championnats d’Europe à Tel Aviv (26-28 avril)

Judo - Audrey Tcheuméo : « Ca fait bizarre de perdre comme ça »

Elle était un brin abasourdie de perdre ainsi en finale. Trois pénalités qui tombent rapidement, Hansokumake ! Audrey Tcheuméo, double tenante du titre (-78 kg), a vu sa compatriote Madeleine Malonga être déclarée vainqueur de la finale des Championnats d’Europe samedi dernier à Tel Aviv. Pourtant, cela faisait longtemps qu’on ne l’avait pas vu en aussi grande forme. Après quatre titres continentaux, elle doit donc se contenter de l’argent. Pour mieux frapper aux Mondiaux en septembre prochain ?

 

Par Ludovic Mauchien à Tel Aviv

 

Cette finale des -78 kg était la belle entre les deux Françaises dans le circuit international. Madeleine Malonga avait gagné la finale à Samsung en 2016. Audrey Tcheuméo avait pris sa revanche à Tokyo en décembre dernier pour le gain du bronze.

Mais « Tchoum » était loin d’imaginer qu’elle serait vaincue ainsi. Plus entreprenante que sa cadette au début de cette finale, la vice-championne olympique était sanctionnée pour deux sorties de tapis. La troisième tombait à mi-combat, quand l’arbitre décidait de sanctionner les deux combattantes. Un clap de fin frustrant tant on aurait aimé voir les deux Françaises lutter jusqu’au bout.

Surtout qu’Audrey Tcheuméo, la journée durant, a montré une forme étincelante. Oubliées les blessures, elle est de retour. L’Israélienne Mayersohn (étranglement au bout d’une minute), la Kosovar Kuka (Tani Otoshi suivi d’une immobilisation au sol en 48 secondes) et la Néerlandaise Stevenson en ½ finale (O Soto Gari puis O Uchi Gari en 1’23) en ont fait les frais. Trois Ippons qui présageaient d’un quatrième en finale. Mais…

 

« J’étais très bien aujourd’hui (lire samedi 28), même en finale. Je marque mais bon… Cela n’a pas suffi. Je prends trois pénalités assez rapidement. Je trouve que c’est un peu sévère surtout que c’est moi qui fait tomber, c’est moi qui attaque. C’est comme ça. C’est le Judo.

Au moins, cela va me faire travailler pour arriver prête aux Championnats du monde. J’ai fait quelques erreurs qui m’ont coûté la finale mais on va dire que c’est bon pour la suite.

Ca fait bizarre de perdre comme ça. S’il y avait vraiment Hansokumake, il n’y a pas de problème. Mais, là, cela se joue vraiment à pas grand-chose. C’est dommage. Combattre contre une autre Française dans une finale internationale ? J’ai l’habitude maintenant. Je suis dégoûtée car j’étais vraiment bien toute la journée. C’est le sport… Je vais travailler pour être encore plus dur dès le début du combat. C’est de bon augure pour la suite ».