Judo – Kim Polling : « C’est sympa quand vous gagnez tout par Ippon »

Judo : Elle remporte son 4e titre de championne d’Europe à Tel Aviv (26-28 avril)

Judo - Kim Polling : « C’est sympa quand vous gagnez tout par Ippon »

4 combats, 4 Ippons et 4 titres de championne d’Europe pour Kim Polling (-70 kg). Absente l’an dernier pour cause de blessures, la Néerlandaise a de nouveau frappé après 2013, 2014 et 2015. Ses victimes ? La Monténégrine Pekovic, sa compatriote Van Dijke -les deux expédiées en moins d’une minute-, puis les Britanniques Howell et Conway pour parachever son oeuvre.

 

Par Ludovic Mauchien à Tel Aviv

 

« C’est un grand soulagement parce que je venais exclusivement pour la médaille d’or. Je voulais vraiment gagner et je ne voulais pas d’autre couleur. Alors, je me suis mis la pression et mes adversaires ont marqué des points. Cela n’arrive pas tellement que quelqu’un marque contre moi. Mais je voulais tellement gagner. Je suis très, très soulagée d’avoir récupéré mon titre.

L’année dernière, je n’ai pas participé aux Championnats d’Europe. En 2016, j’ai perdu en demi-finale (contre Emane) et, ensuite, pour le bronze, je m’en fichais un peu. Au total, j’ai participé à 5 championnats d’Europe et j’ai gagné 4 fois. C’est un bon score ! Mes meilleurs souvenirs sont mes 2e et 3e titres car je suis devenu championne d’Europe en 5 minutes. C’est sympa quand vous gagnez tous vos adversaires par Ippon. Aujourd’hui (lire vendredi), c’était aussi excitant mais cela l’était plus pour mon 2e titre car j’avais gagné tous mes combats par Ippon. Aujourd’hui aussi mais je le vis plus comme une libération, un soulagement.

Il n’y a pas vraiment un moment particulier dont je suis très fière. Même si, en finale, j’étais menée au score, j’ai marqué et j’ai ensuite géré le temps. C’est le moment dont je me souviendrai, dont je suis fière ».Ippons. Today, it was more a release.

There is no really one moment that I very proud about it, even I got the score against me (in the final). I scored and, then, I managed time. That’s one moment I will remember, that I am proud of ».