Judo – Marie-Eve Gahié : « Rester concentrée… »

Judo : Championnats d’Europe à Tel Aviv (26-29 avril)

Judo - Marie-Eve Gahié : « Rester concentrée… »

Elle vient de gagner le Grand-Prix de Tbilissi, son premier succès sur l’IJF World Tour depuis 2016. De bon augure pour ces Championnats d’Europe à Tel Aviv (26-29 avril) ? 3e l’an passé pour ses premiers « Europe » Seniors, Marie-Eve Gahié, 21 ans, titrée chez les U21 en 2016, veut tout donner et, surtout, si elle y parvient, rester concentrée en demi-finale…

 

Par Ludovic Mauchien

 

 

 

L’an passé, tu as remporté la médaille de bronze. Quelles sont tes ambitions pour ces Championnats d’Europe ?

Je vais les aborder combat après combat et on verra. Je serais peut-être attendue mais je ne négligerais aucune fille. Ne sous-estimer personne et vraiment tout donner sur chaque combat, quelle que soit la fille. Et rester concentrée.

 

3e l’an passé à Varsovie, 3e au Masters, 3e à Paris. D’après toi, que te manque-t-il pour empocher la victoire ?

J’ai gagné à Tbilissi récemment (le 31 mars). Que me manque-t-il ? Passer ce cap de la demi-finale. Rester concentrée en demi quoiqu’il arrive. En fait, rester concentrée toute la compétition.

 

Ta victoire à Tbilissi t’a-t-elle servi de déclic, réaliser que tu pouvais gagner ?

Bah, j’ai déjà gagné trois Grand-Prix/ Grand Slam confondus en 2016 (Samsung, Almaty, Abu Dhabi). Je savais donc déjà que je pouvais gagner. C’est vrai que j’ai eu du mal à le faire depuis. Mais je sais que je peux le faire. Cela étant, cette victoire à Tbilissi m’a fait du bien mentalement.

 

Crains-tu quelqu’un ou quelque chose particulièrement ?

Rien. Je crains d’oublier mes kimonos par exemple (elle rit), de mal dormir la veille mais, quoi qu’il arrive, il faudra être là. Je crois en Dieu donc je remets tout entre ses mains et cela ira bien.

 

Comment s’est déroulée ta préparation ?

Elle s’est bien déroulée. Cela a été une longue préparation, avec beaucoup de repos, tout ce que j’aime dans les prépas, donc ça a été (elle sourit). La planification a été un peu modifiée parce que l’on a eu une longue période au Japon, le Grand-Prix de Tbilissi… Du coup, le staff a mis des plages de repos.