Rafaël Aghayev : « Je suis vraiment déçu »

Open de Paris -75 kg : il perd en finale à la dernière seconde

Rafaël Aghayev : « Je suis vraiment déçu »

Il n’aime pas perdre. Cela se voit. Dans les minutes qui ont suivi sa défaite en finale de l’Open de Paris à l’ultime seconde face au Japonais Ken Nishimura (2-1), il avait du mal à retrouver le sourire.

Pourtant, une deuxième place au premier tournoi de l’année, alors qu’il sort de six mois d’inactivité compétitive et d’un lourd travail de préparation physique en satisferait plus d’un. Pas lui. Lui, c’est le champion, c’est Rafaël Aghayev.

Le quintuple champion du monde a chuté face au vainqueur de la Série A d’Okinawa en novembre dernier. Il a surtout perdu contre un combattant qui l’avait déjà dominé deux fois avant cette finale. Il avait pourtant scoré le premier sur un Gyaku. Nishimura a fini par égaliser avant de porter l’estocade à l’ultime seconde.

« Je regrette d’être deuxième. C’était le genre de combat où tout peut se passer tellement c’est serré. Mais c’est la troisième fois que je perds contre lui. Pourtant, je me sentais plutôt bien et confiant pendant le match. Ca se joue à une seconde. Physiquement, comme mentalement, je suis bien. Ce n’est que le début de l’année et, c’est vrai, commencer par une deuxième place, c’est correct. Mais, moi, je suis vraiment déçu ».