Open Karaté Paris : Déclarations de Leïla Heurtault, Lucie Ignace et Amir Mehdizadeh
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp
Open Karaté Paris : Déclarations de Leïla Heurtault, Lucie Ignace et Amir Mehdizadeh

Leïla Heurtault

3e en -61 kg

« Ce n’est pas la finale que j’attendais mais ça fait plaisir car je termine sur une victoire. Cela me permet de voir que le travail paie. J’ai perdu en ½ finale car j’ai voulu adapter ma tactique d’un karaté à l’autre et j’ai finalement trop été dans la réflexion. Il faut que je trouve un équilibre entre l’action et la réflexion ».

 

Lucie Ignace

3e en -61 kg

« Je suis contente de finir sur une bonne note. Mais, sinon, le bilan est mitigé. J’avais un tirage de folie avec la n°1 et la n°3 mondiales dans mon tableau. Après, cette défaite en ½ finale (10-0 contre la Française Gwendoline Philippe) m’a gâché mon Open. J’étais hyper fatiguée et elle a un sac de frappe en face d’elle ! Je ne me suis pas encore remis de cette défaite car je ne mets pas tout sur le compte de la fatigue. Habituellement, je m’économise toujours tandis que, là, j’ai tout donné à chaque combat. En plus, je n’avais pas de coach car c’était une Française en face et, même si j’ai 25 ans, je suis perdue sans coach. Il faut que je travaille mon autonomie ».

 

Amir Mehdizadeh

5e en -60 kg

« J’ai quelques problèmes avec mon Karaté, à la fois sur le plan technique comme le plan tactique. Je dois modifier un peu mon entraînement mais j’ai déjà un programme fixé pour cela. Après Okinawa (en novembre), où j’ai gagné, j’ai pris du repos et je n’ai disputé aucune compétition. Je ne me suis entraîné que deux semaines avant l’Open de Paris. J’espère que tout ira mieux à Dubai ».

 

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

RELATED ARTICLES

PLUS D’INFOS