Rafaël Aghayev : « Tous les combats sont difficiles »

Open de Paris -75 kg : Rafael Aghayev est en finale

Rafaël Aghayev : « Tous les combats sont difficiles »

 

Le quintuple champion du monde, l’Azerbaïdjanais Rafaël Aghayev est en finale. Normal ! Sauf que cela s’est joué à une seconde près en ½ finale face à l’Iranien Asgari. Mené 0-1, Aghayev égalise puis frappe avec un Mawashi jambe avant à 35 secondes du terme (4-1). C’est fini ? Pas du tout. L’Iranien lui rend la pareil avec un Ura Mawashi à… 3 secondes de la fin (4-4). Aghayev est éliminé. C’est fini ? C’est mal connaître le petit lutin du Caucase. Gyaku-Kizami au gong ! Il est à nouveau en finale après avoir dominé, entre autres, le Japonais Mori (4-1) et le Turc Eltemur en ¼ de finale (2-0). Dimanche, il retrouvera le Japonais Ken Nishimura, vainqueur à Okinawa en novembre dernier, qui l’a battu deux fois. Ca promet…

« Tous les combats sont difficiles, surtout que je n’ai repris le karaté il y a seulement trois semaines après une préparation physique intense sans de karaté du tout. Je n’ai pas combattu depuis cinq ou six mois.

Je connais mon adversaire en finale mais je n’y pense pas. Il est jeune et très fort. Il m’a battu deux fois mais, dimanche, ce sera un autre jour. On verra… ».