Résultats jour 7 : Le Japon par Ippon

Judo : Championnats du monde par équipe à Budapest

Judo : Championnats du monde par équipe à Budapest

Après une semaine de compétition, les championnats du monde (28 août-3 septembre) se sont achevés dimanche à Budapest avec le tournoi par équipe. Comme pour les individuels, le Japon a dominé cette compétition new look, disputé en équipe mixte, en battant le Brésil en finale. Le podium est complété par la France et la Corée.

Par Ludovic Mauchien

6-0 ! Le Japon n’a laissé aucune chance aux Brésiliens en finale dimanche à la Lazslo Sport Arena de Budapest pour remporter la 1ère édition des championnats du monde par équipe mixte qui préfigure le nouveau tournoi olympique mis sur pied pour Tokyo 2020. Le principe : 3 hommes et 3 femmes combattent successivement selon un ordre pré établi (-57 kg F, -73 kg H, -70 kg F, -90 kg H, +70 kg F, +90 kg H).

Les Japonais, qui alignaient 3 médaillés mondiaux (dans l’ordre : Yoshida, Hashimoto, Arai, Nagasawa, Asahina, Ojitani), n’ont laissé aucune chance aux Brésiliens, comme ils n’en ont guère laissé à leurs précédents adversaires (5-1 face à l’Ukraine, l’Allemagne et la Corée du Sud). De leur côté, les Brésiliens s’étaient auparavant défaits de la Pologne, du Canada et de la Russie en ½ finale.

La Corée du Sud (Kwon You Jeong, An Changrim, Jeong Hye Jin, Gwak Donghan, Kim Minjeong, Kim Sungmin), accroche une belle médaille de bronze. Hormis la demi-finale face aux Japonais, les Coréens se sont montrés impériaux. En repêchage, ils ont nettement dominé le Canada.

Le podium est complété par la France qui a brillamment dominé la Russie dans son combat pour le bronze. Si Axel Clerget s’inclinait au 1er combat face à Igolnikov, ses partenaires (Receveaux, Axus, Gahié, Dicko, Maret) ont ensuite déroulé.

Le principal enseignement de ce tournoi mixte, hormis l’excellence de l’idée, est que les cartes sont redistribuées avec la participation des femmes. Il faudra désormais développer le Judo féminin pour briller, ce que n’ont pas encore su faire les pays d’Europe de l’Est notamment.