Alizée Agier : « J’avais la rage et l’envie… »

Karaté / Championnats d’Europe

Karaté / Championnats d’Europe

La championne du monde 2014, Alizée Agier, contre la championne du monde 2016, également championne d’Europe 2015 et finaliste en 2016, l’Autrichienne Alisa Buchinger. Du lourd !

 

La Française se montre plus entreprenante mais sans scorer. A moins d’une minute de la fin, les deux combattantes parviennent à marquer simultanément. Alizée Agier attaque à nouveau en Yoko, l’Autrichienne contre en Mawashi. Les arbitres ne voient que le Mawashi, pourtant, dans la cuisse. C’est le tournant ! Elle mène dès lors 3-1. La Française se découvre et se fait contrer (5-1). C’en est fini.

« J’ai une pointe de déception parce que j’arrive en finale et je n’arrive pas à concrétiser. Je suis forcément déçue. Mais c’est une 1ère médaille européenne chez les Seniors en individuel. Après, je vais avaler la finale et partir sur de bonnes choses pour la suite.

J’avais la rage et l’envie qu’il fallait. On avait mis une stratégie en place. J’aurais peut-être dû être un peu moins sur l’avant et avoir un peu moins d’envie. C’est peut-être cela qui m’a fait défaut. Je vais prendre le temps d’analyser cela.

Il y a eu des choses mitigées (Yoko pas compté, un Mawashi non valable pour l’Autrichienne) mais c’est la loi du Karaté. Il faudra être présente l’année prochaine ».