France – Turquie pour une belle

Karaté : Championnats d’Europe / Kumite hommes

Karaté : Championnats d’Europe / Kumite hommes

Pour la 3e année consécutive, la France et la Turquie vont se retrouver en finale. En 2015, les Turcs l’avaient emporté de manière litigieuse à Istanbul. En 2016, la France s’était imposée à Montpellier sans coup férir. Pour cette belle à Kocaeli, cela promet…

Les médailles de bronze vont se jouer entre l’Italie et la Croatie d’une part, et l’Allemagne et l’Ukraine de l’autre.

Par notre envoyé spécial à Kocaeli (Turquie), Ludovic Mauchien

On ne pouvait rêver meilleure finale ! Les deux derniers champions d’Europe vont à nouveau ferrailler l’un contre l’autre dimanche en clôture de ces 52e Championnats d’Europe (4-7 mai à Kocaeli, Turquie).

Les Français (Caffaro, J. Da Costa, L. Da Costa, S. Da Costa, Garin, Grillon, Séguy), médaillés de bronze aux derniers championnats du monde, ont d’abord facilement éliminé une faible équipe slovaque (3-0) avec un supersonique Logan Da Costa (3 Mawashi distillés en pleine tête).

En ¼ de finale, ils ont fait subir le même sort aux rugueux Italiens. Kenji Grillon ouvrait le feu (2-2) puis Corentin Séguy prenait brillamment la relève (4-3) face au finaliste des +84 kg, Marino. Marvin Garin finissait le travail en l’emportant 3-2. Victoire finale 3-0.

Dans la ½ finale face aux (très) grands gabarits croates, les Français prenaient les choses par le bon bout. Kenji Grillon gagnait 3-1 sans réellement forcer. Dans la foulée, Logan Da Costa, certainement très remonté de ne pas avoir été sélectionné en individuel, ne s’en laissait pas compter face au champion d’Europe Espoirs 2016, Garibovic, qui faisait une bonne tête de plus que lui. Un nouveau Mawashi plus tard, il l’emportait 3-2.

L’équipe de France allait-elle se qualifier pour la finale sans perdre un combat ? On pouvait le penser… trop naïvement. Steven Da Costa se trouvait opposé au médaillé de bronze 2016 des +84 kg, Kvesic et finit par s’incliner 1-0. 2-1 pour la France.

Corentin Séguy entrait dans l’arène et maîtrisait plutôt bien son sujet. Il menait 2-1 quand l’autre frère Kvesic lança un Ura Mawashi guère précis, sauf pour les arbitres à 48 secondes du terme. Le Français s’inclinera finalement 4-3.

Combat décisif ! Marvin Garin, très en verve, fit montre d’une belle maturité et d’une confiance à toute épreuve. IL mena tout le combat avant de l’emporter 4-2. La France est en finale pour la 4e fois en 5 ans.

Finale : France vs Turquie

Médailles de bronze : Italie vs Croatie et Allemagne vs Ukraine