Walide Khyar dépité

Judo : éliminé en 8e de finale du Grand Slam de Paris

Walide Khyar - Judo : éliminé en 8e de finale du Grand Slam de Paris

Le champion d’Europe des -60 kg nourrissait de grandes ambitions pour ce Grand Slam de Paris (11-12 février). Mais le Coréen Kim Channeyong l’a mis à la diète dès les 8e de finale lors du Golden Score. Rageant pour le Français qui avait fait tout le combat avant de chuter sur un fauchage.

Par Ludovic Mauchien

Dire qu’il était énervé serait un euphémisme. Il était hors de lui, à tel point qu’il ne voulait parler à personne, encore moins à la presse. Il a même disparu des écrans radar.

Ce début d’année ne sourit en effet guère à Walide Khyar, le champion d’Europe et sélectionné français aux JO. Eliminé au 1er tour de l’Open du Portugal une semaine avant, il n’aura donc pas réédité sa magnifique performance de l’an passé à Paris, qui l’avait vu prendre une belle 3e place.

Au 1er tour, il s’était sorti du piège que lui tendait l’Anglais McKenzie. Offensif à souhait, volontaire, le Français encaissait un waza avant de mettre le rouleau compresseur en route. Il va finalement l’emporter grâce aux 3 pénalités justifiées données à l’Anglais par l’arbitre, la dernière dans les ultimes secondes.

Le scénario sera presque identique pour son 2e combat face au Coréen Kim Channeyong, 3e des Championnats du monde Juniors en 2015. Le Français avance et attaque sans cesse face à un adversaire muet. Mais il ne parvient pas à marquer. Au Golden score, sur une tentative d’Ura Nage, Walide Khyar se fait contrer par un fauchage du Coréen, pas très net mais suffisamment pour que l’arbitre accorde Waza ari. C’en est fini des espoirs du Français.