50 000 $ POUR LES N°1 MONDIAUX !

Judo : L’IJF accorde une prime supplémentaire à ses meilleurs champions

La fédération internationale de Judo (IJF) a décidé d’offrir aux vainqueurs du ranking 2016 une prime exceptionnelle de 50 000 $. Celle-ci s’ajoute aux divers « Prize Money » accumulés lors des podiums en tournois majeurs. L’addition, s’il vous plaît !

Par Ludovic Mauchien

 

Marius Vizer est de bonne humeur ! En ce début d’année 2017, le président de la fédération internationale de Judo (IJF) et son bureau directeur, ont décidé de mettre 700 000 $ sur la table.

En plus des primes gagnées lors des tournois du World Tour, une professionnalisation prônée et développée par Marius Wizer depuis 4 ans, les lauréats du classement final 2016, « the best of the best », les n°1 Mondiaux de chaque catégorie, se voient récompensés par une prime exceptionnelle de 50 000 $ chacun.

Pour comparaison, selon un article de Judo Inside publié au printemps dernier, la Néerlandaise Kim Polling, l’athlète qui a gagné le plus de « prize money tournaments », a récolté 56 500 $ depuis 2013 (dont 20% pour son coach).

Le montant pour une victoire est variable selon les tournois. Cela peut aller de 3000 $ (un Grand-Prix) à 6 000 $ (le Master). Dans les 15 premiers du classement (établi, donc, au printemps 2016), figurent 3 athlètes de Mongolie et 2 Français. Les autres proviennent de pays variés.

Si l’on additionne les gains par pays depuis 2012, ce sont les athlètes japonais qui mènent la danse avec plus d’1 million de dollars de Prize money gagné. Ils devancent les Judokas français (575 000 $), russes (550 000 $) et mongols (470 000 $).

En offrant 50 000 $ de Prize Money aux n°1 du ranking, l’IJF place la barre haute. Elle montre aussi son ambition de faire de son Tour un événement majeur et incontournable.

 

Les vainqueurs 2016

 

-48 kg : Urantsetseg Munkhbat (MGL)

-52 kg : Majlinda Kelmendi (KOS)

-57 kg : Sumiya Dorsuren (MGL)

-63 kg : Tina Trstenjak (SLV)

-70 kg : Kim Polling (PB)

-78 kg : Kayla Harrison (USA)

+78 kg : Idalys Ortiz (CUB)

 

-60 kg : Orkhan Safarov (AZE)

-66 kg : An Baul (COR)

-73 kg : Rustam Orujov (AZE)

-81 kg : Nagase Takanori (JAP)

-90 kg : Baker Mashu (JAP)

-100 kg : Elmar Gasimov (AZE)

+100 kg : Teddy Riner (FRA)