Les Français en deçà

Karaté : Open de Paris Kata

Ahmed Zemouri adidas open karate Paris 2017

Enzo Montarello et Ahmed Zemouri, les champions d’Europe et vice-champions du monde par équipe 2016 engagé vendredi 27 en individuel, n’ont pas connu la réussite escomptée. Eliminés au 1er tour, ils ont rapidement été rejoints par tous les Français.

Par Ludovic Mauchien

 

 

Enzo Montarello perd au 1er tour contre l’Espagnol Sergio Galan Lopez (4-1).

« Mes ambitions étaient de passer un maximum de tours, de sortir du tableau, me montrer en indiv’ auprès des arbitres. Et… Je perds au 1er tour ! (champion d’Europe Juniors).

C’est une grosse déception. Ce n’est pas dans mon travail. Je me sentais super bien. Et je perds 4-1 ! je ne sais pas… J’ai peut-être trop ralenti les temps lents. Je ne sais pas ce qui s’est passé.

L’Open de Hollande sera ma prochaine compétition. On va voir ce qui n’allait pas car, forcément, il a manqué quelque chose. Je ne vois pas quoi sur mes sensations. Je vais bien analyser la vidéo. On va travailler sur ce qui m’a fait perdre. Peut-être accélérer les temps lents et peut-être un peu plus lier et mettre du rythme. »

 

Ahmed Zemouri perd au 1er tour contre l’Espagnol Manuel Carbonell (3-2)

« Pourquoi l’indiv’ ? Comme tout Karatéka, mes ambitions sont aussi de réussir individuellement, au-delà de l’équipe, se construire un palmarès en tant L’idée était de passer un maximum de tours, d’affronter un Japonais, en l’occurrence, dans mon tableau, c’était Shimbaba, pour essayer de lui gratter quelques drapeaux. Je m’entraîne pour. Je sors de blessure (il a repris l’entraînement le 3 janvier après une déchirure de l’ischio-jambiers contractée pendant l’échauffement avant la finale mondiale). J’en suis conscient. Mon parcours a été écourté.

J’aborde la compétition individuelle de manière très différente. Ma vision en équipe est très périphérique et globale. Je vais faire attention à mes coéquipiers, à leur émotion, à ce qu’ils pensent, à leur forme du jour et à la mienne.

En individuelle, c’est faire transparaître ce que je suis, qui est Ahmed Zemouri dans son kata et non pas l’équipe de France.

Plus les individualités seront fortes, plus l’équipe aura un niveau élevé. On l’observe à cet Open. Les Japonais sont champions du monde par équipe. Ils dominent aussi en individuel. Je pense clairement que l’individuel aide pour l’équipe, et l’équipe aide pour l’individuel.

Ma sortie prématurée ? Comment dire ?… C’est la compétition. Je suis tombé contre un gars redoutable au 1er tour. Carbonell a été plusieurs fois champion d’Europe Espoirs et qui est même champion du monde par équipe (2014).

De ma place d’athlète, j’ai fait mon travail. Je me suis bien senti. J’ai 2-3 trucs à revoir. Mais je suis content. Le score est serré, face à un adversaire redoutable. La prochaine fois, je le battrai.

Je vais faire en sorte qu’il y ait un maximum de prochaines fois pour moi en indiv’. On va commencer par les championnats nationaux. On a un très bon niveau avec les jeunes Espoirs montés en Seniors.

Il faut, en tant que Français, qu’on puisse passer des tours à l’international, comme les Italiens ou les Espagnols. Il faut que l’on se montre en individuel, qu’on perce.