En route pour Tokyo

Karaté : Un Open de Paris 2017 olympique

Open Paris Karaté adidas

L’Open de Paris 2017 sonne les trois coups de la nouvelle Olympiade, la première de l’histoire pour le Karaté. L’occasion de lancer une large revue d’effectif pour l’ensemble des nations, à commencer par la France et le Japon, représentés en force à Paris-Coubertin (27-29 janvier). Tokyo 2020, c’est parti ! Les enjeux en chiffres.

 

Par Ludovic Mauchien

 

1

Elle est unique ! Elle est la seule combattante à détenir 5 titre mondiaux (-50 kg en 2012 et 2016, équipe en 2010, 2012 et 2016). La Française Alexandra Recchia, qui compte 6 victoires en 9 participations à l’Open de Paris, va retrouver ses sempiternelles adversaires, la Turque Ozcelik, championne du monde 2014, la Japonaise Miyahara et l’Autrichienne Bettina Plank, respectivement 2e et 3e des Mondiaux 2016.

 

2

Chaud devant ! Il y a de la revanche dans l’air ! Opposés en finale des derniers Championnats du monde (26-30 octobre), la Française Alexandra Recchia et la Japonaise Miyahara (-50 kg) ainsi que l’Azerbaïdjanais Mamayev et le Japonais Araga (-84 kg) sont à nouveau prêts à en découdre. De son côté, le champion d’Europe français, Steven Da Costa, pourrait retrouver son tombeur, le Hongrois Tadissi.

 

3

Le règlement évolue et c’est l’Open de Paris qui va servir de laboratoire. Une nouvelle règle va être testée, le « Senshu », qui donne un bonus au combattant qui marque le 1er. Ainsi, il n’y aura plus d’égalité à l’issue du temps réglementaire. De plus, le « Ato-Shi Baraku » passe de 10 à 15 secondes. Quant à la règle des 10 secondes d’incapacité de combattre qui aboutit à une disqualification, l’arbitre devra désormais ostensiblement effectuer le décompte (comme en Boxe).

 

3

L’Open de Paris se déroule sur 3 jours au stade Pierre-de-Coubertin, vendredi 27 (9h – 20h), samedi 28 (9h – 19h) et dimanche 29 (10h – 16h30).

 

5

Les Françaises Alexandra Recchia (-50 kg et équipe) et Emilie Thouy (-55 kg), les Japonais Ryutaro Araga (-84 kg), Ryo Kiyuna (Kata) et Ayumi Uekusa (+68 kg) sont les 5 champions du monde 2016 présents à l’Open. L’Azerbaïdjanais Rafaël Aghayev sera, lui, absent. La route est longue jusqu’à Tokyo… Il faut savoir ménager sa monture.

 

5

L’Open de Paris est la 1ère des 5 étapes de la « Premier League » 2017 (contre 11 rendez-vous en 2016). Suivront l’Open de Rotterdam (17-19 mars), de Dubaï (31 mars – 2 avril), de Rabat (14-16 avril) et de Leipzig (8-10 septembre). Un classement sera établi à l’issue des 5 tournois afin d’établir le lauréat, catégorie par catégorie.

 

23

23 médaillés des Championnats du monde de Linz, dont 6 Français, sont engagés pour cette 1ère épreuve de l’année.

 

40

Le Japon débarque en force ! Avec 40 engagés (28 en Kumite, 12 en Kata), le pays organisateur des prochains JO annonce la couleur. Les Japonais ont commencé à travailler en vue des Jeux. La France aussi ! Avec 34 compétiteurs (9 techniciens, 25 combattants), dont les médaillés des Mondiaux de Linz et les jeunes qui vont disputer les Championnats d’Europe Espoirs (17-19 février), les Français ont des ambitions…

 

80

80 nations sont représentées lors de cet Open. Hormis la France et le Japon, d’autres pays ont également choisi de venir en force. L’Iran, l’Azerbaïdjan, la Turquie et le… Kazakhstan envoient une délégation très nombreuse (plus de 20 athlètes). A noter la présence d’une délégation chinoise. Le Karaté serait-il devenu olympique ?

 

1250

Ils sont 1250 karatékas à être inscrits pour cet Open de Paris 2017, record du genre. Equipes nationales comme clubs peuvent s’inscrire à cette compétition qui, comme son nom l’indique, est « ouverte ».